Citation #1

"Soyez vous-même les autres sont déjà pris" Oscar Wilde

samedi 31 décembre 2016

Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain : le dernier coup de cœur de cette année : merci !


  Peace&Books 




Titre : Quand la nuit devient jour

Auteur : Sophie Jomain

Edition : Pygmalion

Nombre de Pages : 238

* Résumé *

"On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée."



** Mon avis **


Quand la nuit devient jour. 

   L'un des seuls romans de cette année 2016 dont j'ai été effrayée et attirée à la fois. Ce paradoxe, je l'aie en moi depuis que j'ai posé mes yeux pour la première fois sur la quatrième de couverture, notamment sur cette phrase : 

"J'ai vingt-neuf ans, je m'appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée."

   J'ai déjà lu un roman ou l'on parle de l'euthanasie, c'est bien sûr Avant toi de Jojo Moyes. Contrairement à d'autres critiques que j'ai lu, je ne pourrais pas dire lequel j'ai le plus aimé. Ils sont incomparables

   C'est un roman unique en son genre. Je dois dire que les trente premières pages ont été difficiles à lire. Ceux et celles qui l'on déjà lu me comprendront sûrement. Je préfère rester mystérieuse et ne rien mentionner de l'intrigue. Ici, je pense que le mieux à faire est de se jeter à l'eau s'en prendre la température avant. Vous me suivez ?

   Bref, rester vague est compliqué quand on veut faire l'éloge d'un roman. Il y a tellement de choses que je voudrais dire mais qui ne seraient pas bonnes à savoir avant de lire ce magnifique livre. 

"Chaque personne devrait avoir le droit de mourir dignement. Quel que soit le mal dont elle souffre, invisible ou pas."

   Okay, ce que Sophie Jomain a réussi à faire relève du génie. Elle aborde un sujet pas simple et très polémique vu qu'en France l'euthanasie volontaire assistée est considérée comme un suicide. 

   Peut-être que ce roman en fera changer d'avis plus d'un ou permettra aux lecteurs ayant un minimum d'ouverture d'esprit de simplement lire et comprendre sans jugement. J'aime dire que personne ne pourra jamais comprendre la souffrance d'un autre même s'il a été dans la même situation parce que l'on est tous différents et nous ne réagissons pas de la même façon. C'est ça la beauté de la diversité. Par contre, nous pouvons essayer de comprendre et de n'émettre aucun préjugé avant d'avoir vu, et ici avant d'avoir lu un livre en entier.

   Je pense sincèrement que si vous avez des doutes, si vous avez peur ou que vous n'aimez pas lire ce genre d'histoire -ce que j'imagine tout à fait- qu'il faut passer le cap et lire ce roman. En apparence, il peut sembler triste, mélancolique et dramatique. Dans un sens il l'est, mais malgré tout ça, il est aussi drôle et regorge de pleins d'espoir.

   A ma grande surprise, je n'ai pas pleuré, non. J'ai été émue par moments, ça c'est sûr. Quand j'ai fini ma lecture, j'étais comme anesthésiée et ne pensais qu'à une seule chose : les dernières phrases qui forment la fin du roman. C'est très poétique. La fin peut donner lieu à différentes formes d'interprétation, et même si j'aurais voulu en savoir plus, j'ai trouvé que c'était la plus juste et parfaite de toutes.

   Plus haut, j'ai souligné le génie de Sophie Jomain mais je veux aussi dire qu'elle a été très courageuse. Sincèrement, peu de personnes auraient eu ce culot et ça a payé. Alors merci du fond du cœur
   En trois mots : bouleversant, émouvant, juste.

Un joli coup de cœur, le dernier de cette année et heureuse qu'elle se termine en beauté ! :)


Et vous, qu'en avez-vous pensé ? J'aimerais beaucoup avoir votre avis :)


Bye, bye -> Peace ♥

6 commentaires:

  1. Il a l'air super :D Tu m'as donné trop envie de le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le but !:) J'espère que tu le liras un de ces jours parce qu'il vaut vraiment le coup X)

      Supprimer
  2. Wow il a l'air top ce livre. Les dernières phrases du résumé m'ont mis la chair de poule !
    Rien à voir avec cet article mais je t'informe juste que je t'ai nominée pour un tag sur mon blog ! (https://marionetsesreves.blogspot.fr/2017/01/tag-diner-litteraire.html) ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi ^^ Merci pour la nomination ! Je viens de te répondre sur ton blog :) J'essayerai de le faire cette semaine si je peux =)

      Supprimer