Citation #1

"Soyez vous-même les autres sont déjà pris" Oscar Wilde

lundi 1 août 2016

Nous les menteurs de E. Lockhart

 Peace&Books 


Titre : Nous les menteurs

Auteur : E. Lockhart

Edition : 
Gallimard

Nb. de Pages : 273
* Résumé *

Une famille belle et distinguée. Une île privée.
Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé.
Un groupe de quatre adolescents - les Menteurs - dont l'amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret.
Mensonges sur mensonges.

Le grand amour. La vérité.

** Mon avis **

   Je viens de finir Nous les Menteurs. J'avais lu beaucoup de critiques vantant les mérites de ce roman. Même dans mon entourage, on n'en parlait qu'en bien. Quand j'ai commencé ma lecture pour la première fois, je n'ai pas accroché et j'ai laissé tomber au bout d'une dizaine de pages. C'était la plume de l'auteur qui me dérangeait.

   Il y a quelques jours, j'ai décidé de recommencer à zéro et de le lire jusqu'au bout. Et je ne l'ai pas regretté. Au début de l'intrigue sur la famille Sinclair, j'étais plutôt sceptique et assez réticente, je ne voyais pas ou l'histoire allait me mener. Mais plus je lisais, plus je voulais découvrir le fin mot de l'histoire. Je me suis accommodée à ce style d'écriture qui me freinait au départ et je suis devenue addictive. 

   J'ai finis par m'attacher aux petits menteurs : Gat, Johnny, Mirren et cette chère Cadence ! Pourtant ce n'était pas gagné ... J'ai eu du mal à éprouver de l'empathie pour ces personnages parce qu'ils ne sont pas à plaindre en surface. Mais ensuite, quand on commence à creuser un peu plus, on commence à les considérer comme de vraies personnes. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il y a eu un accident, un drame, un terrible secret. Et qu'au bout de notre lecture, la vérité éclatera, aussi dure et horrible soit-elle.

   En écrivant tout ça, je n'arrive toujours pas à croire à ce que j'ai lu. C'est la FIN, la découverte de la vérité le point fort de l’intrigue.  

   Il y a quand même deux points faibles à déplorer. Pour moi, l'histoire a démarré trop lentement, il a fallu attendre une centaine de page pour que j’aie vraiment envie de savoir ce secret. Ça m'est arrivée deux, trois fois de ne pas savoir entre les chapitres à quel époque je me situais et c'était un peu perturbant.


*** Pour résumé ***

A part ces petites remarques, je considère que Nous les menteurs est un livre poignant et bouleversant. Je vais avoir du mal à digérer tout ça ! Je le conseille mille fois. 

   
Note :     




Bye, Bye -> Peace 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire