Citation #1

"Soyez vous-même les autres sont déjà pris" Oscar Wilde

lundi 19 décembre 2016

The Ivy Years, tome 1 : Notre année trouble de Sarina Bowen

Peace&Books





TitreThe Ivy Years, tome 1 : Notre année trouble

Auteur : Sarina Bowen

EditionRennie Road Books

Nombre de Pages : 281










"J'ai tout simplement adoré ! Et je suis impatiente de lire la suite de ses livres." 
Colleen Hoover

"La série Ivy Years, de Sarina Bower, est ma série New Adult préférée de tous les temps !" 
Elle Kennedy


Citations :

"- La vérité, c’est que nous sommes tous fragiles. La plupart de nos amis ont juste la chance de ne pas encore le savoir."

"- Oh, mon Dieu, m’écriai-je. Nous allons mourir. Hartley marqua un temps d’arrêt pour me remonter le long de son corps.
- Tu es la première fille à me dire une chose pareille sur le chemin de la chambre."

"- Nous devons descendre les marches du perron à l’envers, lui rappelai-je.
- Nous faisons tout à l’envers, Callahan, dit-il.
Je n’avais pas la moindre idée de ce qu’il sous-entendait et je ne lui posai pas la question."

"- J’étais parfaite, dis-je. Et je ne le savais même pas."
* Résumé *


Le sport qu'elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu'elle aime n'est pas libre. Que lui reste-t-il ?

Elle s'attendait à intégrer l'Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d'un accident grave, c'est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours."J'ai tout simplement adoré ! Et je suis impatiente de lire la suite de ses livres." Colleen Hoover
"La série Ivy Years, de Sarina Bower, est ma série New Adult préférée de tous les temps !" Elle Kennedy

Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s'appelle Adam Hartley, et c'est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.

Pourtant, une amitié hors du commun va naître en Corey et Hartley, dans le "ghetto des éclopés" du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter les déceptions qu'ils sont les seuls à pouvoir comprendre.

Bien sûr, ce sont juste des amis ... Jusqu'au soir où tout va basculer. Le trouble s'installe. Corey est certaine d'une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon.

Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n'est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d'étudiante de son côté - une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l'aimer en retour.


** Mon avis **


   J’ai repéré Notre année trouble en lisant deux chroniques simultanément. J’ai craqué devant l’avis plus que positif de ces bloggeuses ! Quelques jours plus tard, j’ai enfin pu lire ce roman.

   La série The Ivy Years est une romance basée sur l’univers du hockey, du handicap, des relations amicales et amoureuses … Eh oui ! Quand on pense au hockey, les hockeyeurs (euses) blessés ne sont pas les premières pensées qui nous viennent à l’esprit ! C’est ce paradoxe qui m’a poussée à lire ce livre, c’est tellement original … Les deux personnages principaux ce nomment Adam Hartley et Corey Callahan

   Le premier (hockeyeur) est à l’université de Harkness et a été admis dans la résidence réservée spécialement aux personnes avec un handicap physique. C'est une chute qui l'a entraîné dans cet appartement. Heureusement que ce n'était pas irréversible me direz-vous. Corey, quant à elle est sa nouvelle voisine. Elle a vécu un accident très grave durant son année de terminale lors d’un match de hockey et se retrouve en fauteuil roulant.

   En plus d’un point de départ très surprenant, ce qui fait la beauté de ce roman ce sont les petits détails, les dialogues accrocheurs entre Corey et Hartley mais aussi pleins de vérité. Dès le début, ils se montrent honnêtes l’un envers l’autre. Leur relation (amicale) n’est pas malsaine, mais juste.

Leur complicité est indéniable, et tout de suite, ils deviennent de très bons amis.

   J’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Corey. Je me suis prise une vraie claque. A travers ce protagoniste, on nous révèle intelligemment  toutes les choses que l'on ne voit pas forcément de l'extérieur. 

   On nous dit justement : 
Voilà ce que ça fait d’être handicapé, voici ce à quoi nous sommes confrontés tous les jours :  
Les regards et les sourires empreints de pitié, les réalités du handicap avec tous les problèmes de santé liés à la paralysie ect … Corey a le talent en une phrase de remettre les choses à leurs places. C'est une leçon d'humilité à elle seule. Elle ne se plains jamais alors que franchement, personne ne la blâmerait si elle le ferait !

   Bon, après, j'ai de suite adoré Harltey, son humour et son côté protecteur ect ... C'est un jeune homme qui malheureusement est fictif :/ ! Par contre, il y a quelques chose qui dès le début a fait tilt dans ma tête. En un mot : Stacia. C'est l'actuelle petite amie de ce cher Hartley. A vrai dire, un fur et à mesure que je lisais, j'ai vite déchanté. Pourquoi ? Allez, soyons honnête : cette fille, c'est une peste de la première catégorie !!! 

   Alors, je me suis posée la question du siècle
Comment Hartley, un jeune homme beau, sympa et drôle peut-il être en couple avec une personne aussi odieuse et égocentrique ? 

   Heureusement, la réponse n'est ni clichée, ni à mourir d'ennui mais tout à fait inattendue
   C'est tout de même un roman original, drôle, très touchant et authentique grâce à des personnages attachants et à une intrigue très bien trouvée :)


*** Pour résumer ***

Je conseille à tout le monde Notre Année Trouble, il en vaut vraiment le détour ! Alors à vos portes-monnaies, parce que là c'est plus qu'une romance mais un investissement à vie !

Note :

♥ ♥ ♥ ♥

Bye, bye -> Peace

2 commentaires:

  1. J'ai découvert ce livre grâce à ta chronique et j'en suis très heureuse, car il a l'air formidable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de te l'avoir fait découvrir :)) Eh oui, pour moi c'est un incontournable !^^

      Supprimer